Quels sont les points de différence entre comptabilité générale et comptabilité analytique

La comptabilité générale vous permet un suivi comptable des activités (entrées et sorties de fonds, par projet et par date). Elle comprend, également, l’établissement de vos comptes annuels (bilan, compte de résultat, pièces jointes) afin d’analyser en détail le modèle économique de l’entreprise et sa rentabilité. Le suivi de ses comptes est une obligation légale de l’entreprise, puis ce dernier suit des strictes règles (qui varient généralement en fonction de régime fiscal) et des modalités inscrites sur un Plan Comptable Général ou le PCG. Le suivi de ses comptes est une obligation légale de l’entreprise, puis ce dernier suit des strictes règles (qui varient généralement en fonction de régime fiscal) et des modalités inscrites sur un Plan Comptable Général ou le PCG. Il est basé sur les comptes généraux.

La comptabilité générale : définition 

La comptabilité générale, en revanche, c’est un système d’organisation auquel les entreprises sont tenues de se conformer, qui comprend l’enregistrement de tous les flux de capitaux sortants et entrants et leur classement par date et/ou nature en fonction les normes légalement fixées par le type Code de commerce. Les obligations comptables d’une société en matière de suivi des comptes varient en fonction des régimes fiscaux, allant d’une tenue de livres ultra simplifiée (micro-entreprises et concessionnaires automobiles) a un suivi de plus en plus précis et plus lourd (entreprises et société à un système réel). Il est important, aussi, de savoir quelques notions sur les Obligations comptables de l’entreprise. Il faut noter, également, que la comptabilité générale comprend le suivi d’une comptabilité : Rentrées de fonds, Sortie de trésorerie, Selon les termes légaux inscrits au Plan Comptable Général ou le PCG, le trafic est classé par nature (sauf pour les micro-entreprises/constructeurs automobiles). Finalement, établir les comptes annuels (compte de résultat, pièces jointes et bilan) à la fin de l’exercice (sauf pour les micros entreprises /entreprises automobiles). Pour plus d’informations, veuillez accéder sur ce site : comptabilite-generale.fr

Définition de PCG ou Le Plan Comptable

Le PCG est un livret dont vous pouvez, en général, vous procurer à la FNAC ou en librairie. Il définit les modalités d’exécution de sa comptabilité générale (classification des entrées et des sorties par nature). Il regroupe l’ensemble les lois et des normes, pratiques et obligations liées à la comptabilité générale. 

L’effet de la comptabilité générale sur les entreprises est très important. En plus des obligations légales, il est mentionné que la tenue des comptes d’une entreprise vous permet, également, de savoir si elle dispose de correctement de liquidités pour exécuter ses œuvres à l’instant T, suivre sa trésorerie et la prévoir au quotidien. En fin d’exercice, dressez des comptes annuels (bilan, compte de résultat, pièces jointes) à partir des données des comptes ordinaires, vous pourrez comprendre les résultats de l’entreprise (bénéfice ou déficit), calculer son solde de gestion à moyen terme, analyser la stratégie financière ainsi de comprendre l’état de ses actifs (dans son bilan). En guise de conclusion, la comptabilité générale sur le sujet n’est pas seulement une obligation légale, mais aussi un outil de gestion pour les gestionnaires.

Comptabilité analytique : qu’est-ce que c’est ? 

La comptabilité analytique est basée sur toutes les comptabilités générales. Vous devez savoir que cette discipline comprend l’analyse des données des comptes généraux afin de mieux comprendre tous les fonctionnements de votre entreprise. 

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ? La comptabilité analytique amplifie l’analyse de la structure des coûts indispensable de chaque service et chaque poste de l’entreprise. Elle détermine le plus cher et permet, notamment, aux managers de prendre des bonnes décisions de gestion judicieuses pour influencer la transformation du business model afin d’optimiser la rentabilité des activités. Bref, la définition de la comptabilité analytique est, également, une analyse très approfondie des comptes généraux de l’entreprise. En revanche, il faut suivre quelques démarches pour assurer la comptabilité. 

Comment faire votre comptabilité ? Les suivis comptables, tous les calculs ratios financiers, l’établissement des comptes annuels sont des éléments clé qui ont suivi des règles très strictes (en fonction du régime fiscal de celui de l’entreprise). Avec un simple suivi d’une trésorerie spécifique pour les entrepreneurs indépendants à la tenue de journaux ainsi de grands livres spécifiques pour les sociétés immobilières. Les experts vous invitent à vpus renseigner auprès de vos partenaires experts professionnels avant de mettre en œuvre une bonne organisation spécialisée dans le suivi de vos comptes obligations comptables. Si tels est le cas, vous pouvez utiliser un logiciel informatique spécial dédié au suivi comptable. Ce dernier est indispensable afin d’enregistrer puis de suivre tous les flux capitaux possible. 

La différence entre les deux comptabilité

Il est indispensable de bien distinguer la différence entre la comptabilité analytique et la comptabilité générale. Pour ce faire, il faut mentionner qu’il existe plusieurs différences entre ces deux types de comptabilité. Tout d’abord, il est crucial de savoir que c’est l’obligation de toute sorte de société de tenir le compte général. Par contre, il est mentionné que les comptabilités analytiques ne sont pas du tout obligatoires. Lorsque les comptabilités générales se limitent à classer et à enregistrer les flux capitaux ; les comptabilités analytiques analysent toutes les conséquences et accompagnent les décisions de gestion de l’entreprise. La comptabilité en analytique est, donc, la continuité de la comptabilité générale.