Quelles études pour devenir expert-comptable ?

Etudes pour devenir expert-comptable

L’exercice du métier d’expert-comptable requiert un parcours spécifique. Ce professionnel doit obtenir certains diplômes pour pouvoir tenir ce poste et exercer pleinement son activité. Les missions de ce spécialiste sont multiples, pour ne citer que le dressement de comptes annuels et les conseils en gestion d’entreprise. Plusieurs formations permettent désormais de devenir expert-comptable.

Les diplômes nécessaires pour exercer le métier

Plusieurs formations permettent actuellement aux candidats d’exercer le métier d’expert-comptable. Il n’y a pas pourtant une école supérieure spécialisée en expert-comptable. Ces cursus se subdivisent en trois hiérarchies, à savoir le diplôme de comptabilité et de gestion (Bac+3), le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (Bac+5) et le diplôme d’expertise comptable ou DEC (Bac+8). Au long de cette dernière étape, le candidat est amené à effectuer un module pratique de trois ans. Pendant l’étude expert comptable, il gagne sa vie tout en acquérant l’expérience professionnelle requise dans le domaine. En fin de stage, l’impétrant obtient une attestation et passe son examen. Celui-ci comporte trois épreuves obligatoires. Le DEC permet au candidat de s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables et d’exercer l’emploi à titre libéral après l’étude expert-comptable.

Face à ce long parcours de l’expert-comptable, on peut dire que le professionnel est bien en mesure de gagner sa vie. Le salaire varie pourtant de l’expérience et de la réputation du spécialiste. Notez que ce dernier peut exercer sa profession pour son compte ou pour celui d’un cabinet spécialisé.

Les études menant à l’expertise comptable

Les formations nécessaires pour l’obtention du titre d’expert-comptable permettent de décrocher les diplômes de DCG et de DSCG. Ces certifications comportent plusieurs épreuves, dont la comptabilité, le droit et la gestion. Elles peuvent être décrochées après un parcours classique. Pour suivre ces cursus, le candidat peut intégrer ; soit une école de comptabilité qui dispense une formation continue (ou en alternance), soit un institut qui propose une formation par correspondance. Il est aussi possible de décrocher ces grades par équivalence avec un diplôme comparable ou une expérience professionnelle. Les certifications qui permettent d’acquérir une équivalence sont proposées ; soit par des universités, soit par des écoles de commerce.

La dernière étape conduisant à l’exercice du métier d’expert-comptable est identique pour tous les candidats : passer trois ans de stage. Celui-ci doit s’effectuer en cabinet d’expertise comptable ou en entreprise. Parallèlement à son activité professionnelle, le candidat doit suivre une formation auprès de l’Ordre des experts-comptables. Le DEC comprend un mémoire écrit et une soutenance de mémoire.

Le métier d’expert-comptable

Avant d’exercer son activité, l’expert-comptable doit s’inscrire à l’ordre des experts-comptables et prêter un sermon. Le professionnel doit respecter une déontologie professionnelle. Ses principales fonctions se répartissent en trois groupes, à savoir des missions d’opinion, des missions comptables et des missions de conseils. Les activités de ce spécialiste varient selon la taille du cabinet où il travaille. Dans une structure de petite envergure, le professionnel doit être polyvalent. En grand cabinet, l’employer valorise souvent la répartition des tâches. Selon le cas, la profession peut nécessiter une forte mobilisation. Le spécialiste peut travailler suivant des horaires décalés.