Déléguer le calcul et la déclaration de ses impôts à une fiduciaire à Lausanne

Déléguer le calcul et la déclaration de ses impôts à une fiduciaire

 

Pour pouvoir bénéficier des services collectifs à Lausanne, on doit contribuer à améliorer le cadre de vie et de sécurité dans la commune en payant les impôts. Les impôts se calculent généralement en fonction de sa situation familiale et de son revenu annuel brut. Professionnel ou particulier, il n’est jamais facile de se retrouver dans le calcul et la déclaration des impôts à Lausanne. Et pour faire plus simple, l’aide d’une fiduciaire serait grandement sollicitée pour déclarer ses impôts à Lausanne. Voir les détails afin de vous aider.

Points importants sur la déclaration d’impôt à Lausanne

Toute personne physique qui habite à Lausanne doit payer des impôts assignés à son lieu de résidence si l’on se réfère au droit fiscal. Cette règle s’applique tant aux résidents temporaires dans le canton de Vaud qu’aux résidents à domiciliation légale. Tout comme chaque année, on doit alors faire un calcul d’impôts à Lausanne sur la base de ses gains annuels. Le calcul d’impôts à Lausanne semble assez simple et facile à comprendre, toutefois, pour beaucoup d’autres, ce n’est jamais facile de s’y retrouver. Dans cette optique, la meilleure solution pour déclarer son impôt à Lausanne serait de faire confiance à un spécialiste du domaine comme www.wegroup.ch.

En payant des impôts, on pourra contribuer à faire fonctionner les services collectifs dans la commune, notamment les stations d’épuration, les hôpitaux publics, les transports communs, les écoles… L’argent collecté va à la caisse de la commune, du canton et de la confédération.

Quelques points sont à préciser concernant la déclaration et le calcul d’impôt à Lausanne à titre informatif. La déclaration d’impôts est une obligation que tout citoyen à Lausanne se doit de remplir et redonner à l’office d’impôt de district à partir de ses 18 ans, même s’il est sans emploi. Pour le cas d’un couple non marié, chacun des deux partenaires devra réaliser une déclaration d’impôts indépendante. Aussi, il ne faut pas oublier de faire cette déclaration une fois par an, au risque d’une amende supplémentaire à l’impôt à Lausanne qu’on devra déjà payer.

Déclarer son impôt à Lausanne avec une fiduciaire

Bon nombre de contribuables n’arrivent pas à se retrouver dans l’univers fiscal de la commune de Vaud et préfèrent déléguer le calcul et la déclaration de leurs impôts à Lausanne à une fiduciaire. Dans l’optique où il est encombrant et difficile de comprendre toutes les règles appliquées au calcul d’impôt qui en plus peut largement varier d’année en année, il est avantageux de faire appel à une fiduciaire. Résident ou frontalier, on pourra toujours trouver une aide sur mesure pour déclarer ses impôts à Lausanne auprès de la fiduciaire.

Selon les fiduciaires à Lausanne, pour remplir une déclaration d’impôt, il faudra fournir un certain nombre de documents au préalable. Ces documents sont nécessaires pour le bon déroulement du calcul et paiement d’impôt à Lausanne. On aura besoin des relevés bancaires ou des relevés postaux, d’un certificat de salaire, d’un décompte de vos frais médicaux, d’une attestation de frais de formation, d’une attestation de cotisations au 3e pilier 1, de la décompte des frais professionnels, des relevés de titres et d’une attestation de dons. Pour les propriétaires, on aura également besoin de fournir les données sur l’impôt foncier, les frais d’entretien, les frais d’exploitation et d’administration.

Quelques précisions sur le calcul d’impôts à Lausanne

A priori, tout citoyen habitant à Lausanne est soumis à l’impôt fédéral direct ou l’impôt sur le revenu. Ce dernier se calcule par rapport aux revenus nets et peut être versé soit en nature, soit en espèce. Progressif, le taux d’impôt à payer peut augmenter en fonction du revenu imposable, même si toutefois, la commune de Vaud prévoit un pourcentage limite. Ce pourcentage peut varier entre 1 et 15,5 %. À la base, la loi fixe le montant de l’impôt de base qui sera par la suite majoré suite à l’application des coefficients annuels du canton ou de la commune. À noter également que l’ensemble de l’impôt communal et cantonal ne devra pas excéder les 30 % du montant du revenu imposable.

À part l’impôt sur le revenu, on devra également payer des impôts à Lausanne par rapport à son lieu de domiciliation. De ce fait, même si l’on est au chômage actuellement et qu’on est majeur, on devra déclarer son impôt à Lausanne. Pour une telle situation, on pourra bénéficier du pourcentage minimal imposable prévu par la loi du droit fiscal.

Dans le calcul des impôts à Lausanne, il est bien de préciser qu’on pourra prétendre à une économie d’impôt de différentes façons. Avec la prévoyance privée, notamment la prévoyance 3e pilier A, les cotisations qu’on verse par mois ou par an sont déductibles des revenus imposables à une certaine limite. On pourra également faire des économies d’impôts en faisant une donation ou en déménageant. En effet, étant donné que le calcul d’impôt varie d’un canton à un autre, il n’est pas étonnant de voir le pourcentage des impôts payés diminuer si l’on déménage à Lausanne.

Qu’en est-il de la signature de la déclaration d’impôt ?

Tout récemment, le parlement en Suisse a voté pour épargner les contribuables de la signature forcée d’une déclaration d’impôt. À l’issue de cette décision, on pourrait alors se poser la question s’il est encore obligatoire de signer sa déclaration d’impôt à Lausanne ?

D’année en année, de plus en plus de contribuables préfèrent remplir leurs déclarations fiscales sur le net. En parallèle, ils doivent aussi remplir un formulaire signé à adresser à l’administration fiscale. Dans cette optique, la signature électronique doit tout de même être accompagnée d’une signature normale sur papier. Toutefois, nombreuses sont les cantons en Suisse qui commencent à valider les déclarations d’impôts avec de simples signatures électroniques. D’ici quelques années, on pourra donc bien déclarer ses impôts à Lausanne rien qu’en utilisant une signature électronique.

Bénéficier des conseils d’une fiduciaire pour déclarer ses impôts

Les impôts qu’un célibataire, un couple non marié et marié ne seront jamais les mêmes. Aussi, au fur et à mesure que la famille s’agrandit, on devra payer un taux d’impôt plus élevé. Comment alors savoir calculer le montant exact à déclarer dans sa déclaration d’impôt ? De plus, avec les règles fiscales qui changent d’une année à une autre, on peut rapidement se perdre dans les calculs d’impôt. Dans cette optique, il est bien utile de demander l’aide d’une fiduciaire.

La fiduciaire réalise le calcul et la déclaration de vos impôts à votre place pour que vous n’ayez pas à vous inquiéter à ce sujet. Cette dernière pourra également vous donner des conseils sur mesure en fonction de votre situation financière et familiale pour économiser vos impôts.