Organisation de la comptabilité dans une entreprise

Bien au-delà d’une simple obligation, la tenue de la comptabilité, pour toutes entreprises, doit se faire de manière organisée dans l’objectif de connaitre temps réel leur santé financière. En effet, il s’agit ici d’une mission quasiment importante qu’il ne faut jamais sous-estimer. Donc, pour parvenir à organiser de manière efficace la comptabilité, l’entreprise a normalement plusieurs recours selon sa taille et la stratégie qu’elle adopte :

Générer sa comptabilité en interne

Pour une entreprise qui désire tenir sa comptabilité en interne, elle n’a pas d’autres options que d’organiser sa branche comptabilité elle-même. C’est en effet le comptable ou le service destiné à cet effet qui doit prendre en charge de l’intégralité des travaux comptables, en l’occurrence la tenue, l’établissement des comptes et des déclarations fiscales, la réalisation des travaux d’inventaire, la révision, la clôture des comptes, l’édition des états financiers définitifs, et ainsi de suite… Donc, pour l’organisation de la comptabilité en interne, le dirigeant de l’entreprise a deux options : soit de tenir en intégralité la comptabilité au siège : les différents établissements de l’entreprise doivent remonter au siège les pièces comptables, soit de laisser les éventuels établissements s’occuper de la partie de la comptabilité pour ensuite centralisée les informations au siège pour que celui-ci puisse se charger des opérations délicates. L’organisation de l’intégralité de la comptabilité en interne concerne essentiellement les grandes entreprises, étant donné que ces dernières disposent d’une équipe qualifiée pour prendre en main la totalité du processus.

Externaliser une partie de sa comptabilité

On constate que chez d’autres entreprises, notamment les TPE et PME en général, c’est le dirigeant en question qui s’occupe de la comptabilité de l’entreprise.  Il lui arrive même de confier une partie de la comptabilité à un expert-comptable, notamment les opérations les plus techniques comme l’établissement des déclarations fiscales, révision de la comptabilité, établissement des comptes annuels… Si le dirigeant n’est pas habilité à assumer l’autre partie de la comptabilité : comptabilité fournisseurs, comptabilité de trésorerie, comptabilité client…, il peut la confier au personnel de l’entreprise. Concrètement, faire appel à un expert-comptable est un choix qui ne se refuse pas en tant que chef d’entreprise. Avec un expert à ses côtés, le dirigeant pourra bénéficier du savoir-faire de celui-ci ainsi que de ses conseils.

Externaliser la comptabilité en totalité

Si besoin, le dirigeant d’entreprise peut aussi externaliser l’intégralité de la comptabilité toujours auprès d’un expert-comptable. Tout le processus comptable sera dans ce cas entre les mains d’un professionnel. Le seul bémol avec cette option, c’est qu’elle est assez couteuse. Le taux d’honoraire en général est plus conséquent que celui d’un simple salarié. Mais même si l’externalisation de la comptabilité est assez couteuse, elle s’accompagne de nombreux avantages considérables : sécurisation de la gestion de la comptabilité, le dirigeant pourra bénéficier des conseils d’un expert pour faire fonctionner correctement son entreprise, centralisation des informations financières au sein d’un seul et unique interlocuteur…