Comptabilité
des commerçants

Les commerçants doivent tenir une comptabilité fidèle et régulière. Les obligations comptables varient selon le régime fiscal du commerçant.

Comptabilité des commerçants
au régime réel d’imposition

Pour faciliter la gestion d’un régime réel d’imposition, on peut confier la tâche à un expert-comptable.

Comptabilité des commerçants
Obligations comptables des commerçants

Obligations comptables des commerçants

Quand on est commerçant, les obligations comptables concernent un régime réel d’imposition. Il s’agit d’un régime réel normal et simplifié.

Commerçants au régime réel simplifié d’imposition

Les commerçants qui ont comme profil le régime réel simplifié d’imposition peuvent bénéficier d’une dispense d’établissement de l’annexe comptable.

À qui s’adresse le régime réel simplifié

À qui s’adresse le régime réel simplifié ?

Pour bénéficier du régime réel simplifié d’imposition, il faudra remplir certaines conditions. Le chiffre d’affaires hors taxes de la société ne doit pas dépasser 789 000 € si les activités concernent la vente de marchandises et fournitures de logement.

Comptabilité des commerçants au régime micro entreprise

En choisissant le régime micro entreprise ou régime auto entrepreneur, les commerçants bénéficient d’un allègement considérable en termes de comptabilité. Pour bénéficier de ce régime, il faudra remplir certaines conditions. Il faut s’assurer que le montant annuel des recettes est inférieur au plafond du régime de micro entreprise.

Obligations de microentreprises

Obligations de microentreprises

Les micro-entrepreneurs bénéficient de certains régimes fiscaux et sociaux. Le régime comptable des microentreprises permet de jouir d’un allègement en termes de comptabilité. En choisissant le régime micro-BIC ou micro-BNC, l’entrepreneur n’est pas obligé de tenir une comptabilité complète.

Vente de
marchandises

Vente de marchandises

Les commerçants qui s’occupent de vendre des marchandises ou des fournitures de logements doivent obligatoirement tenir à jour certaines comptabilités. Ils doivent tenir un livre des recettes en mentionnant chronologiquement les fonds encaissés, tenir un registre des achats et établir une facturation.

Prestations de
services

Prestations de services

Pour ceux qui exercent une activité commerciale consistant à fournir des prestations de services relevant des BIC dans la mesure où ils ne dépassent pas le chiffre d’affaire déterminé, doivent obligatoirement tenir un livre des recettes pour établir une facturation. Il est donc inutile de tenir un registre des achats.

Rôles d’expert-comptable

Un expert-comptable ne se limite pas uniquement à la tenue des comptes et leur certification. L’expert s’occupe de favoriser le développement des sociétés en apportant des conseils et des orientations stratégiques à ses clients. Ce professionnel réalise des missions nombreuses et variées. Les prestations du gestionnaire de la comptabilité des commerçants portent sur le domaine social, fiscal, juridique, évaluation, gestion et conseils. D’autres missions peuvent également être attribuées. Il s’agit de surveiller les comptes des campagnes des candidats aux élections, attester le visa fiscal, Écofolio…

Formation en comptabilité

Suivre une formation professionnelle permet d’accéder à différents types de métiers liés à la comptabilité. Les personnes formées peuvent exercer le métier de secrétaire comptable, assistant comptable, comptable ou responsable comptable. Ces cours peuvent également permettre aux apprenants de préparer des diplômes d’État de type BTS Comptabilité et Gestion ou le DCG (Diplôme de Comptabilité de Gestion). Les formations professionnelles en comptabilité permettent d’accéder à un métier à son rythme. Elles conviennent aux demandeurs d’emploi, à ceux qui envisagent une reconversion professionnelle ou qui souhaitent simplement gagner en compétences.